La Maison des Rigolettes

Mur porteur

Lundi 21 Octobre après quelques mois d’attente, j’ai enfin pu convenir d’une date pour l’ouverture du mur porteur entre le salon et la future cuisine/salle à manger : le Jeudi suivant !

Du coup, branlebas de combat, il fallait débarrasser au maximum la pièce et protéger les alentours car cela s’annonçait très poussiéreux comme expérience.

Aussi, Mardi soir fut consacré au rangement et au déplacement de quelques meubles. Le Mercredi soir fut quant à lui dédié au bâchage à la mode Dexter.

lire la suite…

Cuisine : à la recherche des poutres !

Il faut que j’accélère sur le déplacement du tableau électrique, car EDF devrait intervenir très prochainement (déplacement du compteur).

Pour ce faire je dois passer toute l’électricité, actuellement dans le vieux tableau, par le plafond : il faut donc que je commence à ferrailler ce dernier.
Or, je dois fixer les suspentes sur les poutres que je ne vois pas, car je ne veux pas faire tomber le plafond fait de lati (bois + plâtre).

Samedi j’ai donc profité d’être seul pour attaquer la recherche des dites poutres : au bout de 2 heures je n’avais réussi à fixer que 2 pitons et encore, dans la douleur.

lire la suite…

Abattage de la cloison des toilettes

Mercredi soir, j’ai acheté un “vrai perfo pas cher” et une bâche. J’ai mis 1h30 à tout bien calfeutrer du côté salle à manger, afin d’éviter au maximum la propagation de la poussière dans la maison.

Jeudi soir à peine rentré et changé, je me suis enfermé dans les toilettes, et j’ai attaqué le morcelage (perçage en pointillés) de la cloison, puis son découpage durant deux heures.
A un moment, au travers d’un des trous j’ai constaté avec effroi que la bâche était tombée, sans doute à cause du souffle et de la vibration.

Voici le résultat de mon travail …

lire la suite…