La Maison des Rigolettes

Casse des tomettes

Le sol n’étant pas vraiment de niveau et même surélevé là où se trouvaient les toilettes, je devais donc décaisser de 3 ou 4 centimètres par endroit.

Dimanche matin très tôt, comme ma voisine n’était pas là, j’ai attaqué le sol avec le burineur, 2 heures durant.

Tomettes et chappe cassées

Par endroit la chape venait avec les tomettes, je l’ai donc fait sauter aussi.

Tomettes et chappe

Comme je m’y attendais, il était quasi impossible de récupérer les tomettes entières, seules une dizaine sont presque intactes.

L’évacuation étant à reprendre, je l’ai dégagée au maximum, réalisant par la même occasion que le sol à cet endroit n’était vraiment pas solide : il faudra que je le ferraille et le bétonne correctement, et j’ai bien fait de ne pas y installer mon bâti de toilettes suspendues.

Evacuation à refaire

 Au total c’est encore 3 sacs de 70l que j’ai remplis.

Gravats 2

Tout ceci a bien sur eu pour effet de répandre à nouveau une fine couche de poussière dans toute la maison et c’est seulement hier soir que j’ai réussi à rendre un semblant de propre au rez de chaussée.

Nettoyage en cours

Il reste maintenant à changer l’évacuation, boucher le trou autour, puis refaire une chape à pente progressive : il se peut par la suite que je tente un ragréage, mais je n’arriverai pas à avoir le niveau sur toute la pièce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :