La Maison des Rigolettes

Ouverture d’un mur porteur ?

Afin de rendre l’actuelle salle à manger un peu plus accueillante et surtout faire du rez de chaussée une sorte de grande pièce de vie, j’ai envie d’ouvrir le mur porteur sur une longueur d’environ 2 mètres.

J’ai donc rechercher un maçon sur Mâcon, et c’est finalement le beau-frère d’une collègue qui est venu aujourd’hui, car tous les autres que j’ai contacté n’étaient pas “intéressés” par le projet.

Voici ce que cela pourrait donner :

J’ai volontairement aligné l’ouverture sur celle du salon, lorsque la penderie de l’entrée sera en place (1,5 mètre). Le maçon devrait m’envoyer son devis rapidement…

Plans après le déménagement

Les anciens propriétaires avaient fait quelques travaux par rapport au plans initiaux, en particulier au rez de chaussée et à l’étage : cloison cassée dans le “salon” (derrière les toilettes) et création d’une salle de douche en lieu et place de la penderie de la chambre parentale.

Voici une mise à jour simplifiée avec une partie de mes meubles, après le déménagement.

lire la suite…

Murs extérieurs dégradés

Lors des visites avant l’achat j’avais remarqué les murs abimés, en particulier à côté du récupérateur d’eau : à certains endroits le crépi était parti, de grosses fissures parcourraient la façade en bas et de la mousse était très présente.

    

Dès le premier orage, j’ai compris la cause ou plutôt les causes : les gouttières et les chéneaux sont bouchés par les feuilles de la forêt environnante et le récupérateur d’eau est mal branché. Du coup, l’eau déborde de partout et inonde les murs, et cela surement depuis des années. A l’intérieur, certains murs sont moisis et humides.

lire la suite…

Et voilà j’ai enfin les clefs

A 19h02 très précises, en ce 27 Juin 2013, je suis l’heureux propriétaire d’une maison très ancienne (1929), située au 1 rue de Verdun à Mâcon.

La signature de l’acte chez le notaire n’a pas duré plus d’une heure, j’ai filé presque directement prendre possession de mon bien : une nouvelle aventure pleine de rebondissements commence…