La Maison des Rigolettes

Escalier : plaquage des murs, enduits, peintures

Les murs d’origine étaient très abimés sous la tapisserie (comme souvent). J’ai choisi d’en plaquer certains et pour les autres je les ai nettoyés plusieurs fois, puis enduits, poncés, jusqu’à obtenir une surface quasi lisse.

Manipuler les plaques de plâtre avec le plafond en pente s’est révélé très sport, surtout avec les découpes des marches et autres angles spéciaux.

plaquage cloison haut

lire la suite…

Escalier : pose du plafond

La cage d’escalier étant très haute par endroit (+ de 4,7 m) et directement sous toit, je voulais réduire la hauteur inutile, et donc le volume à chauffer, tout en isolant un peu.
Certes il y avait des poutres apparentes mais recouvertes de latti (plâtre + bois) très abimé, donc autant les cacher au final, car leur reprise serait trop laborieuse.

Seulement entre le palier, la porte de la chambre d’Emilie et les poutres en diagonale, la construction de la structure s’annonçait compliquée.
Après plusieurs jours de réflexion, mesures et dessins j’ai demandé à mon ami Sébastien, travaillant dans un cabinet d’architecte, de passer : nous avons éliminé pas mal de solutions exotiques mais sans vraiment trouver la bonne.

lire la suite…

Escalier en bois : changement des marches

L’escalier menant à l’étage des chambres était très bruyant, certaines marches fendues et fragilisées, j’ai donc pris la décision de les faire changer.

J’ai fait faire plusieurs devis y compris pour un changement complet, mais au final faute de finances j’ai pris la solution la moins onéreuse.
Le menuisier est venu plusieurs fois pour prendre les mesures et les angles, car aucune marche n’était identique et que certaines extrémités étaient recouvertes par du placo.

Après plusieurs mois d’attente il est venu mi-juillet, pour 2 jours de chantier intensif.

Il avait commencé par le bas avant de se raviser (suivant mon conseil) : on peut voir la différence entre les nouvelles et anciennes marches, c’est plus clair !

20160718_135825.jpg

lire la suite…

Pergola

Afin de profiter au mieux de ma terrasse exposée sud-ouest, j’ai décidé de contruire une pergola en bois.

Après pas mal de recherche et d’études de faisabilité je me suis arrété sur un plan et des dimensions de l’ordre de 20 m² au sol.
Cependant, alors même que j’avais acheté une partie du bois, j’ai eu une illumination : ne faut-il pas demander une autorisation à la mairie ?
Hélas oui, et surtout avec un voisin un peu « embêtant » il valait mieux se couvrir.

Je vous passe la galère de la constitution du dossier, les règles hallucinantes que personne dans mon quartier n’a respectées, etc …
Au final j’ai attaqué la construction avant la validation (1 mois d’attente), mais dans leurs règles, ces dernières ayant grandement entamé mon projet (surface, hauteur).

lire la suite…

Salon : pose du parquet et des meubles

Après que ma soeur et Sylvain soient venus m’aider à bouger les plus gros meubles, j’ai pu attaquer le lendemain la pose du parquet.

Voulant que cela soit aligné par rapport au carrelage de la cuisine, j’ai du faire de nouveaux calculs et poses à blanc. En plus je devais démarrer avec des coupes au niveau de la porte d’entrée… bref un vrai casse-tête.
Heureusement Emilie m’a aidé et à la fin de la première journée, un bon morceau était posé.

parquet première partie

lire la suite…

Salon : enduit béton, verrière et réagréage

Le plafond étant posé, la peinture des murs a pu reprendre : au final il aura fallu 3 couches de blanc (merci encore Laurence).

Pour le mur de la tv, j’avais choisi un enduit effet béton couleur carbone. Après une sous-couche granitée, il faut étaler ce qui ressemble à de la peinture épaisse à la spatule : il m’a fallu toute la première couche avant de prendre le coup de main et ne pas en mettre la moitié par terre. :-/
Après le séchage de la deuxième couche, on polit la surface avec de la laine d’acier pour faire briller un peu : au final cela ne rend pas trop mal, en tout cas moi j’aime bien.

enduit béton terminé

On ne distigue pratiquement plus tous les supports différents (placos, murs, cloisons, coffrage) et leurs transitions qui m’ont demandées tellement de boulot…

lire la suite…

Salon : isolation et plaquage

Avant de partir une semaine à la montagne et de sortir de la maison, j’ai essayé d’avancer, malgré la fatigue.

Au niveau de l’entrée du cellier, créée par mes soins, j’ai longtemps tenté de trouver le bon réglage pour les ferrailles : comme on le voit sur la photo, c’était peine perdue, le mur d’origine étant complètement concave.

passage vers le cellier
Il faudra que je rattrape au mieux à coup de plâtre et de patience…

lire la suite…