La Maison des Rigolettes

Chambre d’Emilie : préparation du plafond et des murs

Après 3 mois d’abstinence, j’ai répris le bricolage ! Le chantier se situe cette fois dans la chambre d’Emilie.

Nous avons acheté ensemble une partie du matériel (tapisserie, peinture, plafond, …) car je lui ai laissé choisir sa “déco”.
Elle tient également à participer aux travaux 🙂

Par exemple, elle m’a aidé à retirer les plinthes.

Arrachage des plinthes

Après avoir vidé toute la chambre, j’ai retiré la goulotte qui passait juste à coté de la porte et j’ai inséré les fils dans l’encadrement de la celle-ci : ce n’est pas très académique, mais ils seront tous aussi bien protégés que dans une goulotte sous du placo.
J’ai rempli l’espace avec du silicone afin de les bloquer dans le fond.

fils électriques insérés
Le but est de plaquer ce mur car il est fissuré, très irrégulier et fragilisé.

Pour le plafond, Emilie souhaite du lambris blanc (pvc) avec des spots, afin de cacher l’actuel qui est vraiment dégueulasse, plein de reprises de plâtre et de fissures.
J’ai donc choisi de faire comme dans le salon et de créer une structure auto-portante à base de rails de placo.

Emilie m’a d’ailleurs pris en photo en plein effort : je la mets ici pour la postérité.

pose des montants au plafond
Pour la conception de la structure, le soucis est que les murs font au minimum 3m20 de long, donc les rails classiques sont trop courts : il a fallu que je la fasse en 2 morceaux, en ajoutant des équerres visées dans les “poutres”.

équerres de soutien
Les bouts d’adhésif orange sont là pour boucher mes tentatives de recherche de poutres, hihi 😀

J’ai plaqué le mur avec des plaques neuves en 60 cm (pour passer dans les escaliers) et avec des chutes précieusement conservées dans mon sous-sol : j’ai vissé dans l’encadrement, puis je les ai collées.

mur plaqué

Une fois sec, j’ai pu finir de poser tous les montants pour le plafond.

ferraillage plafond terminé
Les 3 autres murs étant mal peints, plein de traces, avec des bandes à joint mal recouvertes, etc … je devais tout d’abord les poncer à gros grains afin de retrouver une surface plus saine, que je pourrai enduire et lisser ensuite.
Le premier jour j’ai essayé de le faire avec ma ponceuse triangle, ce qui a produit une belle poussière rose et blanche.

poussière

Mais à force la ponceuse n’a pas supporté l’exercice et ma tendinite m’empêchant de faire le job à la main, j’ai donc du courir acheter une ponceuse rotative.

Parallèlement, j’ai posé les bandes sur les nouvelles plaques et fait quelques couches d’enduit.

joints placo
J’ai démonté le chauffage afin de traiter le mur derrière. Le conduit de cheminée m’a donné beaucoup de mal, mais je doute pouvoir faire mieux pour l’instant.

dépose du chauffage
Enfin, j’ai découpé les “oreilles” de la tablette sous la fenêtre, commencé à poncer cette dernière et repris le plâtre en y ajoutant des bandes à l’emplacement du chauffage.

découpe tablette et bande à joints
Pour la suite, il va falloir :
– reponcer les enduits
– mettre du joint acrylique dans les angles
– prépeindre pour stabiliser les supports
– lisser les murs à peindre
– poncer …
– passer la sous-couche
– peindre
– tapisser
– etc …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :