La Maison des Rigolettes

Suppression du tableau électrique n°2

Pour ceux qui suivent un peu mes aventures, vous vous rappelez sans doute qu’au départ il y avait 2 tableaux électriques : un qui était là où est la nouvelle cuisine et dont le contenu a été transféré dans un nouveau à l’entrée, et un autre qui était dans les escaliers du sous-sol.

Un vendredi soir où j’étais tout seul, je me suis donc attaqué à la suppression du deuxième tableau : je rappelle évidemment que c’est tout ce qu’il ne faut pas faire, car lorsque l’on bricole et en particulier sur l’électricité il faut le faire de jour et en présence d’un tiers en cas d’accident.

Bref… Voici le deuxième tableau ouvert et en partie déjà simplifié précédemment

deuxième tableau à faire disparaitre

Pour transférer son contenu, j’avais prévu de grosses gaines qui partent de l’entrée, puis traversent le salon, rentrent dans le faux-plafond des nouvelles toilettes jusqu’à une boite de dérivation, ensuite une partie repart vers une autre boite dans le cellier et par l’intermédiaire des fils des prises de l’ancienne cuisine arrive vers le dit vieux tableau des escaliers… simple non ? 😀

J’ai majoritairement travaillé électricité non-coupée car à la lampe poche ce n’était pas toujours pratique.
Le tableau principal est en cours de raccordement.

tableau principal en cours

Dans le faux-plafond des toilettes, les câbles sont prêts à être connectés et rangés.

boite de dérivation WC rdc
Je vous passe les détails plus ou moins amusant et voici le résultat en commençant par la suppression du deuxième tableau :

ancien deuxième tableau supprimé
Au dessus des toilettes, la boite est fermée et j’ai même rajouté une prise pour une lumière d’appoint :

boite de dérivation fermée

Le tableau à l’entrée est fermé et terminé, il reste les étiquettes à faire, j’ai là aussi rajouté une prise, pour la sonnette :

tableau principal terminé

En parallèle j’ai également raccordé toutes les gaines de vmc au moteur afin de l’allumer : au premier abord, cela fait tout de même du bruit.

vmc raccordée
Pour le bruit, il faudra voir une fois le plafond du salon fermé.

Au niveau de la liste des tâches nous en sommes donc à :
de raccorder la vmc,
de réaliser tous les branchements électriques au tableau et dans les différentes boites de dérivation,
– de faire les courses des nouvelles fournitures,
– de faire les joints de placo,
– de replaquer ou reprendre à l’enduit certains murs avant peinture,
– de reposer le lambris au plafond après avoir placer l’isolant,
– de poser le parquet et les plinthes,
– etc …

Encore beaucoup de boulot en perspective !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :