La Maison des Rigolettes

Salon : ferraillage et cloison

Finalement, j’ai décidé de rallonger de 30 cm la cloison derrière la TV : visuellement cela ne me plaisait pas car on voyait la porte du sous-sol depuis l’entrée et cela allait faire juste pour caser l’enceinte et les interrupteurs.

rallonge de cloison
J’ai du reprendre une grosse partie de l’électricité au passage.

Pour poser le plafond auto-portant ce fut une autre paire de manche (comme disent les vieux) car autant sur 2 ou 3 m on peut le faire seul, mais sur près de 6 m de long, c’est impossible… enfin sauf si on n’a pas le choix et que l’on aime s’embêter.
Je me suis donc servi du mat de mon laser pour soutenir les montants le temps d’assembler les 4, et cela à chaque “poutrelles”.

début des poutrelles
J’ai placé des suspentes directement vissées dans les poutres pour assurer l’ensemble.

suspentes
Au final, il m’a fallu un certain nombre de soirs pour arriver à ferrailler tout le salon : j’ai du remonter certaines poutrelles suite à une erreur d’alignement, l’ensemble est maintenant assez satisfaisant.

ferraillage terminé

Dans la cloison, j’ai mis une gaine de vmc plate, comme celles du plafond, afin d’y passer plus tard les câbles audio-vidéo du meuble jusqu’à derrière la tv. Sur la photo on ne voit pas bien, mais cela devrait fonctionner.

gaine vmc pour câbles
Voici une photo de la cloison terminée : on aperçoit la tonne de plâtre que j’ai du mettre pour boucher l’espace entre l’ancien mur et le placo.

cloison terminée
Ensuite, j’ai passé des câbles électriques de l’entrée jusqu’au faux-plafond des toilettes : dire que j’avais prévu de le faire il y’a déjà 2 ans !
Le but étant de supprimer le deuxième ancien tableau se situant dans l’escalier du sous-sol afin que tout soit piloté depuis le nouveau tableau à l’entrée.

passage électricité
J’ai du faire des découpes un peu compliquées afin de suivre au mieux la courbe du bois de l’escalier.

placo sous escalier
Il est temps maintenant :
– de raccorder la vmc,
– de réaliser tous les branchements électriques au tableau et dans les différentes boites de dérivation,
– de faire les courses des nouvelles fournitures,
– de faire les joints de placo,
– de replaquer ou reprendre à l’enduit certains murs avant peinture,
– de reposer le lambris au plafond après avoir placer l’isolant,
– de poser le parquet et les plinthes,
– etc …

Bref une partie de plaisir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :