La Maison des Rigolettes

Sous-sol : création atelier recyclé

A l’instar de la salle de bain/buanderie, voici quelque chose que j’aurai dû faire au début, cela m’aurait certainement facilité la tâche : créer un véritable espace de bricolage et de rangement au sous-sol.
Auparavant il y avait un simple évier sur un meuble bancal et dans un autre coin, mes tous premiers meubles de cuisine (de quand j’étais étudiant). La majorité de mes outils, matériels et matériaux étaient dispersés dans les différentes zones que composent le sous-sol, pas très organisé donc.

Voici à quoi ressemblait la zone évier juste après le remplacement de la chaudière.

Nouvelle chaudière

J’ai recouvert astucieusement le carrelage existant (et l’énorme trou) à l’aide de chutes de dalles PVC (recyclage n°1) qui me restaient de la salle de bains et de ma chambre.
Admirez au passage la découpe en ellipse autour du tuyau en haut à droite : oui j’aime bien m’amuser, même si à terme cela ne sera pas visible.

Ensuite j’ai replacé les deux petites meubles hauts de l’ancienne cuisine (à mon emménagement), mais en les alignant cette fois (recyclage n°2), quitte à empiéter sur le conduit de la cheminée (plus utilisé).

Puis j’ai retiré l’évier et le “meuble”, afin de placer les autres éléments de l’ancienne cuisine et son évier que j’avais gardés, afin de tester plusieurs configurations (recyclage n°3).

S’en est suivi de longues heures de réglages, découpages pour le passage des nombreux tuyaux de la chaudière et de fixations renforcées afin d’avoir un bloc assez rigide.

De l’autre côté et de la même manière j’ai replacé correctement mes fameux premiers meubles de cuisine, en rajoutant un morceau de celle d’origine (recyclage n°4) pour rallonger la surface utile.
Pour les deux pôles j’ai choisi un plan de travail premier prix de 1m80 à 15€ : pas la peine de payer plus ce n’est qu’un atelier après tout !

Ensuite, ne pouvant raisonnablement fixer un meuble haut sur du lambris léger (que je n’ai pas moi-même posé), j’ai fait une découpe pour fixer un tasseau directement dans le béton, ce qui assurera une bonne prise pour le meuble.

Petite coquetterie : j’ai peint les cotés et les dessous des meubles en gris (le même que celui des lambris des escaliers), et comble de la folie j’ai même peint les cotés que l’on ne voit pas, comme ici vers la fenêtre.
Bien sûr j’avais poncé et dégraissé la surface auparavant pour une meilleure adhérence.

A côté du meuble haut, côté établi, j’ai prévu des étagères, des éléments pour placer quelques outils et une grande boite pour (trier un jour) ranger les vis.

Le défi était en parallèle de trouver une place pour (ou de jeter) tout ce qui encombrait les nombreuses caisses et autres étagères dans le sous-sol, dont voici un petit échantillon.

Voilà à quoi ressemble maintenant le coin évier.

Il reste encore du boulot, en particulier au niveau de la partie atelier et surtout dans le vrai sous-sol, mais ça ce sera pour plus tard (après les fêtes).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :