La Maison des Rigolettes

Salle de douche : raffraichissement du sol et autres détails

En premier lieu, j’ai bouché l’ancien trou dans le parquet, en vissant un bout de mélaminé dessous, puis un autre par dessus.

fin du bouchage de trou
Cela devrait être assez solide, surtout une fois sous le parquet flottant (mode zèle niveau 1)

La fenêtre avait un encadrement intérieur assez étrange, fait de planches de bois teintées et clouées dans le cadre maître.
Elles ne touchaient pas les murs en placo, donc l’esthétique n’était pas terrible : je les ai enlevées (mode bourrin niveau 2).

Au final, j’ai découvert dessous un mur nu, des bouts de polystyrène, de l’espace tout autour et parfois même de la moisissure…

sans le cadrage en bois
J’ai mis de la mousse expansive, puis le lendemain j’ai fait l’encadrement en placo vert (vis + colle placo), c’est tout de même plus propre :

cadrage en placo

Avec la pose des nouvelles toilettes, j’avais un peu zappé un truc important : l’arrivée d’eau.
J’ai donc sondé le mur derrière l’actuel wc pour voir comment il était branché puis au prix de beaucoup d’efforts et d’un peu d’astuce j’ai passé un tube de PER dans le placo et les montants.

passage per dans cloison 2
Il s’agira ensuite de raccorder le tout (sans fuite) et de reboucher, mais ça ce sera dans longtemps :-/

Ensuite, j’ai retiré tout le sol, sous-couche en fibre de bois et parquet, puis gratté et nettoyé les planches d’agglo.
Enfin j’ai passé une couche de peinture anti-humidité (mode zèle niveau 2)

peinture anti-humidité
Une fois tout ceci bien sec, j’ai posé une nouvelle sous-couche et des lames de parquet flottant, en remplaçant celles qui étaient abimées par la moisissure et l’humidité.
La plupart de l’installation est temporaire (pour accèder aux toilettes) car elle dépendra de la pose de la nouvelle douche.

nouvelle sous-couche et parquet
En parralèle j’ai commencé les joints de l’encadrement de fenêtre : c’est une première pour moi, car autant j’ai posé beaucoup de placo, autant je n’ai jamais vraiment posé de bande de joints et fait de lissage.
J’ai acheté un pot d’enduit tout prêt et spécial pièce humide : on dirait de crème à la pistache :-p

début des joints
Le sol de la salle de douche n’est vraiment pas plan, la pose du nouveau receveur s’annonce donc compliquée : il est indispensable que celui-ci soit de niveau sinon l’eau ne s’évacuera pas correctement.
J’ai fait bon nombre d’essais et au final j’ai creusé le nouveau trou pour le syphon plat.

Trou pour syphon douche
Il va falloir régler tout ça en compensant la pente et en s’assurant de la fixation/étanchéité : ce serait dommage de répéter les mêmes erreurs que le “professionnel” qui avait installé le précédent receveur.

Mais tout d’abord je vais continuer les joints de l’encadrement (il faut plusieurs couches et ponçage) et coller le carrelage mural là où il en manque (encore une première pour moi).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :