La Maison des Rigolettes

Clôture : suite du montage

Début Août tous les poteaux de la pente étaient fixés.
On peut remarquer les angles de certains d’entre eux afin de suivre les courbures des murets : ce sera forcément une contrainte supplémentaire pour les lames qu’il faudra adapter.

Ligne de poteaux

Pour rendre un aspect quasi lise d’enduit au dessus des murets, j’ai déposé une couche (+ pas mal de retouches) de crépi blanc, en aillant pris soin auparavant de passer un primaire d’accrochage.
Ensuite, j’ai peint le crépi couleur (approchant) façade, les murets ayant été repeint à l’extérieur 1 an plus tôt.

Resurfaçage

Lors de la pose des lames, les poteaux pourtant fixés voire scellés avaient tendance à s’écarter sous la force de l’insertion : j’ai utilisé des sangles pour les garder le plus droits possibles. Chaque lame a une longueur unique et j’ai du en limer certaines dans le sens de la profondeur pour qu’elles suivent l’orientation des poteaux.

Le quatrième poteau en partant de la gauche (sur la photo ci-dessous) s’est avéré trop court, j’ai donc retiré les lames posées et je l’ai remplacé par un plus long qui sera recoupé.

Début de la pose des lames

Vu de l’intérieur, on trouve bien ce sentiment d’être plus à l’abri des regards.

Vue de l'intérieur

Voici la “clôture du lilas” terminée avec ses finitions : les passants devront se contenter de voir le haut de l’arbre lorsqu’il sera fleuri.

Clôture du bas terminée

Et maintenant une vue d’ensemble : j’ai réalisé également la partie tout en haut, en y insérant une boite aux lettres toute neuve.

Vue globale en finition

Il faut maintenant attaquer le remplacement du portillon, car là cela fait vraiment bizarre, et ensuite les portails !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :