La Maison des Rigolettes

Murs extérieurs dégradés

Lors des visites avant l’achat j’avais remarqué les murs abimés, en particulier à côté du récupérateur d’eau : à certains endroits le crépi était parti, de grosses fissures parcourraient la façade en bas et de la mousse était très présente.

    

Dès le premier orage, j’ai compris la cause ou plutôt les causes : les gouttières et les chéneaux sont bouchés par les feuilles de la forêt environnante et le récupérateur d’eau est mal branché. Du coup, l’eau déborde de partout et inonde les murs, et cela surement depuis des années. A l’intérieur, certains murs sont moisis et humides.

En premier lieu j’ai viré le récupérateur d’eau, qui était rempli à raz bord et dont le tuyau d’entrée ne possédait aucun joint, ensuite, j’ai passé de l’anti-mousse sur les murs.

En voulant gratter les endroits sonnant le plus creux, autour des fissures, une grande partie du mur est tombée sans effort : là j’ai commencé à paniquer.

Cherchant des conseils et n’en trouvant pas de très précis, à la veille de partir en vacances j’ai décidé de reboucher un minimum afin de protéger les murs.

Pour cela j’ai choisi d’appliquer un joint type silicone spécial pour les fissures, puis j’ai rempli en plusieurs passes un mortier fibré dans lequel j’ai ajouté une résine d’adhérence et d’étanchéité.

   

Enfin j’ai remplacé les 2 mètres manquant de zinc et j’ai remboité correctement le Y en haut, avec de l’aide bienvenue.

Il faudra déboucher les gouttières complètement car je n’ai fait que celles autour de cette descente, puis finir de réparer les murs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :