La Maison des Rigolettes

Bureau/Chambre d’ami : mise en peinture et premiers aménagements

Après avoir révisé sur Youtube pendant plusieurs jours les techniques pour peindre un plafond correctement, je m’y suis mis. Très rapidement mes tendinites ont refait surface et l’utilisation de la perche s’est révélée catastrophique.
Malgré tout, après deux couches et un léger ponçage/nettoyage entre les deux, j’ai obtenu quelque chose de pas trop mal … tant qu’il n’est pas éclairé en lumière direct 😀

Ensuite, j’ai marqué, poncé, rattrapé, tous les « petits gros » défauts visibles des murs à l’aide du projecteur.

J’ai également décapé et poncé la porte de la pièce sur les deux faces : il y avait des trous, des coulures et de multiples couches d’anciennes peintures.

Ensuite j’ai attaqué la mise en peinture du mur de la fenêtre en beige sable (choisi par Emilie) : cela donne un coté chaleureux à la pièce.

Pour le reste, le mur en face a été peint en blanc satin, comme le conduit de cheminée.
Puis je suis passé au bleu-gris « Ink » (choisi par moi) : forcément tout cela multiplie les croisements de peintures différentes, les temps de séchages et la difficulté à faire des séparations nettes dans les angles.

Parallèlement j’ai repeint le chauffage comme je le fais à chaque fois et la porte de ma chambre coté couloir qui était restée brute.
J’ai aussi décapé la fenêtre jusqu’à retrouver le bois brut et j’ai peint l’appui intérieur. Les champlats (encadrements) seront replacés et peints après.

Afin de combler les espaces entre le parquet et les vielles plinthes, j’ai choisi de mettre des sur-plinthes recoupables en médium que j’ai pré-peintes dans le même bleu-gris.

Pour le bureau j’ai pris un grand plateau de table en chêne auquel j’ai fixé des pieds métalliques en forme de X.
J’ai ensuite procédé à la découpe de la forme du conduit de la cheminée pour qu’il s’insère au mieux dans l’angle : il ne reste plus qu’à le vernir et y faire quelques trous pour le passage des câbles.

Le mur du fond du bureau va être peint de deux couleurs (bleu-gris et blanc) pour renforcer le coté cosy voulu et car j’aime me compliquer la vie.

A Noël ma mère m’a offert une grosse lampe de bureau que je me suis empressé de démonter et de vernir de la même teinte que le bureau et la fenêtre. Il en a été de même pour la petite table ronde achetée chez Confo dont j’ai poncé le plateau avant de le vernir.

La découpe des sur-plinthes s’est poursuivie, avec toutes les difficultés possibles, vu qu’il n’y a aucun angle droit et que ma boite à onglet est trop petite : il a fallu être patient et garder son calme, sans trop se massacrer les mains.

Le plus gros des espaces restant aux jonctions sera bouché au joint acrylique avant la dernière couche de peinture.

Il y a déjà beaucoup de photos dans cet article, donc je vais arrêter là pour aujourd’hui et j’en republierai un dernier pour la fin de ce chantier.

2 commentaires

Répondre à Christine Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :